Augmentation énorme des accidents de vélo à Paris

Paris connait un boum des accidents de vélo, parfois mortels. Les statistiques estiment à 30% l’augmentation des accidents de vélo, tout en sachant que nombre de problèmes n’entrent pas dans les statistiques puisque les cyclistes qui s’en tirent plus ou moins sans dommages se soignent seuls.

De plus en plus de chocs entre cyclistes

Outre les accidents malheureusement classiques entre un cycliste et une voiture ou un camion/fourgon/bus (avec le fameux angle mort qui provoqua dès le début des velibs de nombreux décès), les accidents dûs à des chocs entre cyclistes sont de plus en plus nombreux.

A voir les troupeaux de vélos qui se déplacent quasiment en pelotons sur les grandes artères comme la Rue de Rivoli, ce n’est pas étonnant.

Bien entendu, si les statistiques sont connues à Paris, elles le sont moins en province mais tout porte à croire que la province connait aussi une augmentation des accidents de vélos dans les zones urbaines.

Plusieurs causes d’accidents de vélos

La vitesse des gens à vélo n’est pas la même !

Entre les promeneurs, les femmes qui pédalent tranquillement ou en étant gênées par leurs jupes, robes ou parfois même sacs et les fous du guidon ou les jeunes pressés, se déplacer en vélo est compliqué car on doit tout le temps soit doubler soit être doublé et donc faire attention sur sa gauche, tenir sa droite au risque de valdinguer sur un trottoir.

A ceci s’ajoutent les vélos électriques qui vont beaucoup plus vite mais dont les conducteurs apprécient rarement l’impact de la vitesse.

Les trottinettes et autres engins roulants sont sur les mêmes voies que les vélos

Les pistes cyclables sont aussi les voies de circulation des trottinettes et autres engins roulants. Cela est aussi source de chutes et de chocs car la vitesse, le maintien et la manière de se faufiler ne sont pas les mêmes.

Les voitures et autres véhicules à moteur

Même si les conducteurs parisiens se sont rapidement adaptés au boum des vélos, il n’en reste pas moins que les règles de conduite ne sont pas très connues ou pas très claires.

Les cyclistes ont peur des voitures donc anticipent souvent les passages aux feux, ce qui est souvent un avantage pour éviter le flot des voitures mais dangereux par rapport aux voitures venant transversalement, surtout quand celles-ci sont à 1000 lieues de se douter qu’un vélo est caché au coin.

Une voiture qui tourne et heurte un vélo à l’arrêt, c’est une colonne vertébrale cassée pour le cycliste.

Les piétons

Dans notre monde où une majorité de piétons regarde son smartphone sans faire attention au contexte, les relations « piétons-vélos » se sont aggravées. Les cyclistes ont du mal à respecter les piétons et ces derniers ne font pas attention aux vélos. Il en résulte beaucoup de chocs et d’accidents.

Les changements de direction

Comme pour avec les conducteurs de voitures qui considèrent maintenant que les clignotants sont une option, les cyclistes tendent rarement le bras pour signaler un changement de direction, et ceci d’autant plus qu’il a été décidé au dernier moment.

Gare à vous si vous êtes derrière un vélo qui tourne sans le signaler.

La pluie

Même si le « coup de pouce » à la réparation des vélos a amélioré l’état général des vélos, la pluie et la chaussée glissante sont toujours sources d’accident.

Un vélo trop gonflé peut facilement glisser sur la pluie et provoquer une chute mortelle si on percute un trottoir ou si une voiture n’arrive pas à s’arrêter.

Quelles précautions prendre pour éviter les accidents ?

Outre une conduite prudente (mieux vaut arriver 5 minutes en retard dans ce monde que 25 ans en avance dans l’autre), il existe un moyen assez simple d’éviter les accidents et les chocs en vélo.

Ce truc consiste à régler la selle de façon à ce que vos pieds, à plat, touchent facilement le sol.

Certes ce n’est pas optimum pour pédaler vite (car on conseille plutôt que la jambe soit quasiment tendue sur la pédale qd celle-ci est en position basse). Avec notre réglage de selle « sécurité », vous aurez plus d’efforts à faire pour aller vite mais en revanche, à la moindre alerte, vous pourrez facilement stopper le vélo et ne pas tomber !

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.