Choisir son vélo de course

Quels sont les détails auxquels on doit faire attention pour louer ou acheter un vélo de course ?

Tout dépend de l’utilisation qui est faite du vélo de course: fréquence, nombre de kilomètres, entretien qu’on peut pratiquer, corpulence du cycliste, types de parcours.

Entre les vélos de course pour débutants et les super vélos de course aérodynamiques avec moult perfectionnements à 5000 euros, toute la gamme possible et tous les prix de vélos de course existent.
Vélos de course pour débutants

Un vélo de course de qualité pour débuter dans le cyclisme est accessible à partir de 700 euros (voir notamment en ligne sur le site wiggle.com où des prix incroyables sont pratiqués). Pour ce prix on trouvera des composants d’entrée de gamme assez solides pour pouvoir rouler longtemps sans problèmes à condition d’entretenir le vélo correctement quand on ne s’en sert pas pendant une longue période.

Vélos aérodynamiques avec cadres en carbone

Parmi les vélos de courses les plus perfectionnés, on trouve des vélos avec un cadre en carbone et un design très aérodynamique. Ces vélos coûtent cher et sont de véritables machines de course. Leur poids est très léger (7 kg pour les + légers) et une réparation peut coûter cher mais un cycliste chevronné ou qui fait souvent “tourner” les jambes y trouvera son bonheur.

Quand on ne fait du vélo qu’une fois par mois et qu’on est loin des 1000 km par saison, inutile d’acheter un vélo avec un cadre en carbone. En pratique il est inutile d’acheter un vélo de course à plus de 1500 euros. Allez chez Decathlon, Mondovelo ou une autre grande surface du sport et choisissez au dessus de l’entrée de gamme un vélo avec  un guidon plat, des pneus assez larges pour la stabilité et la facilité de réparation en cas de crevaison. Si le cadre est en aluminium, vous pourrez peut-être avoir une fourche en carbone ce qui sera un petit plus si vous pédalez sur du vallonné.

Si vous sortez votre vélo 3 fois par semaine pour des sorties d’au minimum 2 heures (environ 150-200 km par semaine), investissez un peu plus pour une machine adaptée au terrain où vous roulez . Cadre, roues, poids seront autant de facteurs qui changeront selon que le terrain est montagneux ou plat, route nationale ou petites routes. Préférez des jantes semi-hautes et un cadre assez droit pour le confort en cas de terrain plat et faites attention au type de route pour la prise au vent. Choisissez aussi un bon pédalier (compact, traditionnel ou plus perfectionné).

En montagne, portez attention à un cadre léger et nerveux et à un pédalier triple.

A propos des pédaliers, préférez l’une des 2 marques qui se partagent le marché: Shimano et Campagnolo.

Vous êtes perdu dans tous ces détails et vous voulez acheter un vélo de course passe-partout en ligne (donc sans trop de conseils) ?

–> Prenez un vélo de course polyvalent, léger (9-8 kg), cadre semi-slooping,  jantes polyvalentes (20 et 30 mm).

Dernier détail et pas des moindres pour choisir son vélo de course: la selle !

Pour un débutant qui ne veut pas être dégouté et veut un certain confort, choisir une selle assez large, assez épaisse avec un creux central assez prononcé (ce dernier évitera trop de pression sur le périnée).

Attention aux selles profilées de cakou , il vous faudra une sacrée endurance au niveau des fesses pour les supporter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *